PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.

Cette action a-t-elle une moralité culturelle ? L’Homme tend à simplifier, à délimiter, à circonscrire du sens, des territoires, des populations : il définit. Son mode de saisie des choses implique donc d’en figer le sens et les limites, déjà par la vue de formes sensibles qu’il parvient à distinguer, aussi par le langage qui les fixe … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°51 : Peut-on agir face aux migrants ? Première Partie : Détermination de l’agir en vue de l’acte éthique.
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°51 : Peut-on agir face aux migrants ? Première Partie : Détermination de l’agir en vue de l’acte éthique.

Que l’on soit ou non en mesure de l’admettre, ou même de bien le comprendre, le monde a opéré un changement structurel fondamental auquel le terme de « mondialisation » a fait et fait toujours office de désignation, à défaut d’ailleurs d’une réelle définition. Ce qui a changé ce sont les modalités et les fonctions structurelles de … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : La volonté est-elle une ?

 Dans notre expérience quotidienne de la volonté, il semble bien difficile de penser une unité de celle-ci. Nous voyons d’autres volontés individuées autour de nous et la nôtre elle-même se démultiplie dans l’immense variété des objets possibles de notre vouloir. Cependant, nous ne pouvons pas non plus penser que la volonté est seulement multiple sinon … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : Commentaire : Schopenhauer, « Essai sur le libre arbitre », pp 84-86 : « A quel point nous ne sommes libre que de nous soumettre à la nécessité »

Pour une lecture préliminaire, vous trouverez le texte à la fin du commentaire. Pour Schopenhauer, le monde est l’expression d’une volonté unique, immuable,irrationnelle et répétitive. Et telle que nous le percevons le monde est une représentation. Par nos facultés cognitives, nous savons que ce monde est déterminé, que tout y est soumis à la nécessité. … Lire la suite

PHILOPURE

Philopure : La volonté chez Aristote et Schopenhauer : début et fin du libre-arbitre.

L’analyse que je vais faire est issue d’un exposé oral. Durant la construction de ce travail, je me suis rendu compte du peu de richesse concernant ce sujet relativement précis sur internet. C’est pourquoi je me propose de le retranscrire, afin que ce point spécifique soit disponible pour toutes celles et ceux qui auraient à … Lire la suite