PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.

Cette action a-t-elle une moralité culturelle ? L’Homme tend à simplifier, à délimiter, à circonscrire du sens, des territoires, des populations : il définit. Son mode de saisie des choses implique donc d’en figer le sens et les limites, déjà par la vue de formes sensibles qu’il parvient à distinguer, aussi par le langage qui les fixe … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : II. Maturation de la pensée de Cassirer et exposé des bases logiques de la démarche de compréhension de l’homme et de la culture
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : II. Maturation de la pensée de Cassirer et exposé des bases logiques de la démarche de compréhension de l’homme et de la culture

Parmi les néo-kantiens, Cassirer se distingue par son esprit de synthèse. Il faut d’ailleurs souligner l’importance de son détachement, de sa prise de distance avec le néo-kantisme, raison pour laquelle il ne peut ainsi être catalogué. Il prend aussi ses distances avec le physicalisme et le positivisme en particulier avec le Cercle de Vienne. Ces … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain

Dans sa Logique des sciences de la culture, Ernst Cassirer élabore et présente une phénoménologie de la connaissance. Attention à ne pas penser qu’il s’agisse d’une phénoménologie de l’intentionnalité comme celle de Hegel ou Husserl. Il pose aussi la question de l’animal symbolique, corrélée à la question cruciale du langage qui occupe le premier tome … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°42 : Quelle différence entre conspiration, secte et religion ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°42 : Quelle différence entre conspiration, secte et religion ?

L’homme est un animal culturel, ce qu’affirme et soutient E. Cassirer quant à la nature humaine. L’homme cherche à comprendre les signes qui l’entourent pour en dégager du sens. Et non seulement il y a des signes partout mais encore en plus l’homme est capable de créer du sens nouveau, qui ne se trouvait pas … Lire la suite

Le Bac Philosophie : Programme des notions

Autrui : Qui est l’autre ? Première partie : La connaissance instantanée d’autrui

Autrui : Qui est l’autre ? Sommaire : Approche sociologique du sujet. 1ère partie : La connaissance instantanée d’autrui. A. Les signes extérieurs. B. Les signes intérieurs Approche sociologique du sujet : Pourquoi chercher à connaître l’autre si ce n’est parce que nous ne sommes pas seul au monde, parce que nous sommes constamment en rapport avec autrui ? … Lire la suite

PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°12 : « Société et symptôme : Comment diagnostiquer la maladie ? »

Cet article porte principalement et surtout sur le symptôme et son interprétation dans le cadre de la société. Le symptôme est un ensemble de signes et plus précisément c’est le signe manifeste d’un dysfonctionnement. Le signe est un phénomène sensible, un élément d’interprétation. Le signe indique quelque chose, quelque chose de manifeste et donc qui … Lire la suite