PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.

Cette action a-t-elle une moralité culturelle ? L’Homme tend à simplifier, à délimiter, à circonscrire du sens, des territoires, des populations : il définit. Son mode de saisie des choses implique donc d’en figer le sens et les limites, déjà par la vue de formes sensibles qu’il parvient à distinguer, aussi par le langage qui les fixe … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°51 : Peut-on agir face aux migrants ? Première Partie : Détermination de l’agir en vue de l’acte éthique.
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°51 : Peut-on agir face aux migrants ? Première Partie : Détermination de l’agir en vue de l’acte éthique.

Que l’on soit ou non en mesure de l’admettre, ou même de bien le comprendre, le monde a opéré un changement structurel fondamental auquel le terme de « mondialisation » a fait et fait toujours office de désignation, à défaut d’ailleurs d’une réelle définition. Ce qui a changé ce sont les modalités et les fonctions structurelles de … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°47 : Marine Le Pen est-elle une menace pour la France ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°47 : Marine Le Pen est-elle une menace pour la France ?

Si Marine Le Pen était élue aux prochaines élections présidentielles, que se passerait-il ? C’est l’une des questions majeures, centrales et l’une des plus pertinentes à poser à l’heure actuelle. Parce que les autres partis politiques arrivent à bout de souffle, que ce soit idéologiquement ou structurellement : ils sont en train de s’effondrer d’eux-même et sur leurs … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°38 : Mariage pour tous : un mariage pas si gay que ça !
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°38 : Mariage pour tous : un mariage pas si gay que ça !

« […] La société applique les décisions qu’elle prend. Si elle en prend de mauvaises, si elle veut se faisant s’ingérer dans des affaires qui ne sont pas de son ressort, elle pratique une tyrannie sociale d’une ampleur nouvelle – différente des formes d’oppression politique qui s’imposent à coup de sanctions pénales – tyrannie qui laisse … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : La violence est-elle nécessaire dans l’éducation ?

Dès que l’Homme nait, la violence le marque de son sceau, lui et sa venue. La mère enfante dans la souffrance, le cordon ombilical est sectionné et la première respiration brule les poumons du nouvel être. Nous retrouvons ici les deux caractéristiques ambivalentes de la violence avec une violence positive puisqu’elle accompagne la vie et … Lire la suite

PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°15 : « De la tyrannie de la Démocratie participative »

S’il existe un des paris les plus osés de l’histoire de l’humanité, c’est celui de la démocratie. Prématurée, celle-ci est retombée dans son autre, notamment avec la Monarchie de Juillet et la dynastie Napoléon. Cependant et contre de bien pessimistes avis cette laborieuse démocratie tient ; on ne sait comment mais elle tient. Car ce … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique, Tome I, Partie II, Chapitre VII, « De l’omnipotence de la majorité aux Etats-Unis et de ses effets »

Tocqueville, De la démocratie en Amérique GF-Flammarion, 1981 Tome I, Partie II, Chapitre VII De l’omnipotence de la majorité aux États-Unis et de ses effets Introduction : Dans ce chapitre, Tocqueville va tenter de prévenir le lecteur des dangers de la démocratie. Tout d’abord, ce dernier va définir ce qu’est la démocratie dans son essence … Lire la suite

PHILOPURE

Philopure… Commentaire : M.Foucault et les bio-pouvoirs

La volonté de savoir est le premier volume de l’Histoire de la sexualité (1976) dans lequel M. Foucault s’intéresse à la sexualité en s’attachant davantage aux discours qu’aux pratiques. C’est ce qui explique son refus de la réduction de la sexualité à une vision répressive de la société bourgeoise. Principalement par le discours médical, il … Lire la suite