L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : IV. L’Un lui-même vers l’Intelligible puis vers l’âme : l’unité pure au-delà de l’être et la négation de l’Un

Si depuis l’esprit il y a un point de rupture net, s’il n’y a plus de passage possible pour la pensée à un certain niveau de purification de l’âme, ou, à l’inverse, s’il y a une discontinuité temporelle dans la progression de l’Un vers le néant, ce qui nous intéresse à présent c’est l’interrogation sur…

PHILOPURE : « Matière et substance peuvent-ils ne faire qu’un ? »

Quand nous portons notre regard sur le monde, nous voyons une grande multiplicité d’êtres, plus ou moins claires ou sombres, audibles ou silencieux, solides ou inconsistants etc. Sans le langage nous n’aurions affaire qu’à un flot de données sensibles indéterminées, inqualifiables, inclassables c’est-à-dire innommables. C’est grâce au langage que ce que nous voyons n’est pas…

PHILOTHERAPIE : Article n°07 : « L’art ou le musée des horreurs : est-il mourant, un cadavre malmené ou une sombre réincarnation ? »

Attention :Si les photographies que j’expose dans cet article vous choquent, sachez bien qu’elles ont été prises lors d’expositions tous publics. Je tiens à faire cette précision pour ne pas avoir à répondre à des commentaires virulents et outrés sur ces seules photographies, sans d’abord avoir lu l’analyse qui les accompagne. Depuis des dizaines d’années…