Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art

Dans le cadre de sa fondation d’un socle logique aux sciences de la culture, Cassirer élabore une structure pour ensuite en observer l’évolution. La logique du phénomène artistique montre comment le sens s’articule, comment il évolue : sa morphologie. Il s’agit d’un « monde des formes » qui, dans ce processus doit conjuguer l’historicité, c’est-à-dire l’unité et la … Lire la suite

Philothérapie : Article n°46 : Serge Lutens : Artiste parfumeur ou représentant d’un art contemporain fertile
PHILOTHERAPIE

Philothérapie : Article n°46 : Serge Lutens : Artiste parfumeur ou représentant d’un art contemporain fertile

L’art, où est l’art qui peut le dire ? Face au déclin culturel patent et diagnostiqué que faire en art et que dire de l’art ? Récemment l’art s’est illustré dans la ponte d’oeufs remplis de peinture et expulsés sur une toile par le vagin. L’« artiste » Milo Moiré nomme cette « œuvre » « La naissance d’une peinture ». Mais ces … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain

Dans sa Logique des sciences de la culture, Ernst Cassirer élabore et présente une phénoménologie de la connaissance. Attention à ne pas penser qu’il s’agisse d’une phénoménologie de l’intentionnalité comme celle de Hegel ou Husserl. Il pose aussi la question de l’animal symbolique, corrélée à la question cruciale du langage qui occupe le premier tome … Lire la suite

La critique radicale du contractualisme : Hegel et les « Principes de la philosophie du droit »
PHILOPURE

La critique radicale du contractualisme : Hegel et les « Principes de la philosophie du droit »

L’article précédant dans cette série traitant le contractualisme en philosophie politique présentait la critique moderne de celui-ci par Hume, critique qui vise le constructivisme sous-jacent. La cité est une construction des individus pour Hume et si cette critique touche à cette idée que la cité et les lois trouvent leur origine dans un contrat, elle … Lire la suite

L’histoire : Entre vécu et récit : Troisième partie et conclusion : « Qu’est-ce qu’un fait historique? »
Le Bac Philosophie : Programme des notions

L’histoire : Entre vécu et récit : Troisième partie et conclusion : « Qu’est-ce qu’un fait historique? »

Troisième partie : « Qu’est-ce qu’un fait historique ? » Sommaire : A. Fait et fait historique B. L’histoire a-t-elle un sens ? C. Critique de la position rationaliste : l’historicisme Conclusion générale    A. Fait et fait historique Tout événement n’est pas nécessairement historique. Seuls ceux qui enveloppent une collectivité et qui y ont des conséquences sont historiques et … Lire la suite

L’histoire : Entre vécu et récit : Deuxième partie : « La compréhension historique »
Le Bac Philosophie : Programme des notions

L’histoire : Entre vécu et récit : Deuxième partie : « La compréhension historique »

Deuxième partie : la compréhension historique Sommaire : A. « L’histoire objective et l’histoire subjective », Hegel, La raison dans l’histoire.  B. Expliquer et comprendre en histoire. A. « L’histoire objective et l’histoire subjective », Hegel, La raison dans l’histoire. Pour Hegel l’histoire est objective quand elle est réfléchie et elle peut l’être de quatre façons : Par l’intermédiaire de documents : … Lire la suite

PHILOTHERAPIE

PHILOTHERAPIE : Article n°07 : « L’art ou le musée des horreurs : est-il mourant, un cadavre malmené ou une sombre réincarnation ? »

Attention :Si les photographies que j’expose dans cet article vous choquent, sachez bien qu’elles ont été prises lors d’expositions tous publics. Je tiens à faire cette précision pour ne pas avoir à répondre à des commentaires virulents et outrés sur ces seules photographies, sans d’abord avoir lu l’analyse qui les accompagne. Depuis des dizaines d’années … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : Commentaire, Hegel « Esthétique », Tome I, partie III, A. « De l’idéal comme tel », pp 247-248 : Le processus de la fin de l’art.

Ce chapitre traite de l’idéal ou du beau artistique en trois points. Le premier est l’idéal comme tel, c’est-à-dire le beau lui-même avant de voir dans le second point de ce chapitre comment il se détermine comme œuvre d’art. Ce premier point se divise lui-même en deux autres. Le premier traite des conditions de l’idéal … Lire la suite