PHILOPURE : Hasard et nécessité en science
PHILOPURE

PHILOPURE : Hasard et nécessité en science

Sommaire : I. L’atomisme et la négation du hasard II. Entre science et mystique divine : un leur de hasard III. Le hasard et le chaos IV. Le vivant et l’homme au cœur des problèmes de mécanique classique et de mécanique quantique L’une des caractéristique fondamentale de l’Homme est la conscience. L’étymologie du terme nous indique que l’homme … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : « Matière et substance peuvent-ils ne faire qu’un ? »

Quand nous portons notre regard sur le monde, nous voyons une grande multiplicité d’êtres, plus ou moins claires ou sombres, audibles ou silencieux, solides ou inconsistants etc. Sans le langage nous n’aurions affaire qu’à un flot de données sensibles indéterminées, inqualifiables, inclassables c’est-à-dire innommables. C’est grâce au langage que ce que nous voyons n’est pas … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : Virtualisation : De la pensée antique grecque aux nouvelles technologies

Dans le cadre de la troisième année de licence, une option consistant en un travail personnel m’a été proposée. L’ayant choisi j’eus à choisir un sujet de réflexion faisant l’objet d’un travail d’une dizaine de pages. J’ai de fait choisi la virtualisation dans un premier temps, thème qui m’intéressait d’approfondir sous le jour qui va … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : Commentaire : Schopenhauer, « Essai sur le libre arbitre », pp 84-86 : « A quel point nous ne sommes libre que de nous soumettre à la nécessité »

Pour une lecture préliminaire, vous trouverez le texte à la fin du commentaire. Pour Schopenhauer, le monde est l’expression d’une volonté unique, immuable,irrationnelle et répétitive. Et telle que nous le percevons le monde est une représentation. Par nos facultés cognitives, nous savons que ce monde est déterminé, que tout y est soumis à la nécessité. … Lire la suite