L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : IV. L’Un lui-même vers l’Intelligible puis vers l’âme : l’unité pure au-delà de l’être et la négation de l’Un

Si depuis l’esprit il y a un point de rupture net, s’il n’y a plus de passage possible pour la pensée à un certain niveau de purification de l’âme, ou, à l’inverse, s’il y a une discontinuité temporelle dans la progression de l’Un vers le néant, ce qui nous intéresse à présent c’est l’interrogation sur…

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : III. La conversion plotinienne par la purification et l’unification. L’unité première comme centre métaphysique.

C’est au traité 38 que Plotin fait référence à la connaissance, ou au contact du bien, en ce qu’il y a de plus grand, de plus élevé. S’il fait usage d’analogie, les négations mènent aussi à cette connaissance. Il s’agit de l’acte d’enlever, il s’agit donc d’un sens actif et pas simplement de dire « non ». Les…

Qu’est-ce que faire l’épreuve du temps ? Première partie : La temporalité a-t-elle une réalité ? Faut-il la situer dans la conscience ou dans la nature ?

Sommaire A. Kant : « Le temps comme condition a priori de la sensibilité », La critique de la raison pure. B. Comment mesurer le temps à partir du moment où il est intérieur à la conscience ? Introduction : Impliquant le commencement et la fin, souvent la mort le temps est une condition de l’existence. Exister revient à avoir…

L’histoire : Entre vécu et récit : Introduction et première partie : « Histoire naturelle et histoire humaine : faut-il les opposer ? »

L’histoire : Entre vécu et récit Première partie : Histoire naturelle et histoire humaine : faut-il les opposer ? Sommaire : Introduction A.L’histoire humaine est-elle le prolongement de l’histoire des espèces ? B. La spécificité de l’histoire humaine Introduction : Il y a une ambiguité dans la notion d’histoire. En effet l’histoire désigne à la fois…

PHILOPURE : La volonté est-elle une ?

 Dans notre expérience quotidienne de la volonté, il semble bien difficile de penser une unité de celle-ci. Nous voyons d’autres volontés individuées autour de nous et la nôtre elle-même se démultiplie dans l’immense variété des objets possibles de notre vouloir. Cependant, nous ne pouvons pas non plus penser que la volonté est seulement multiple sinon…

PHILOPURE : « Matière et substance peuvent-ils ne faire qu’un ? »

Quand nous portons notre regard sur le monde, nous voyons une grande multiplicité d’êtres, plus ou moins claires ou sombres, audibles ou silencieux, solides ou inconsistants etc. Sans le langage nous n’aurions affaire qu’à un flot de données sensibles indéterminées, inqualifiables, inclassables c’est-à-dire innommables. C’est grâce au langage que ce que nous voyons n’est pas…

PHILOPURE : La violence est-elle nécessaire dans l’éducation ?

Dès que l’Homme nait, la violence le marque de son sceau, lui et sa venue. La mère enfante dans la souffrance, le cordon ombilical est sectionné et la première respiration brule les poumons du nouvel être. Nous retrouvons ici les deux caractéristiques ambivalentes de la violence avec une violence positive puisqu’elle accompagne la vie et…

PHILOTHERAPIE : Article n°09 : « L’héritage empoisonné de la philosophie : Comprendre pourquoi elle nous apparait comme futile et inutile »

La philosophie dans la société actuelle pâti d’un héritage lourd. La pensée de M.Heidegger est malgré elle le lègue d’une partie cet héritage qui paralyse aujourd’hui la philosophie. Pour Heidegger la question de la philosophie est « Qu’est ce que l’être ? ». Il se propose de reprendre cette question et avant de dire ce qu’est l’être…

Philothérapie : Article n°5 : Platon et l’amour : la recette du Bonheur !

Dans une période telle que la Saint Valentin il pourrait être question de revenir sur cette tradition en l’analysant et/ou la critiquant mais ce ne serait que participer d’un débat futile entre célibataires et couples au sujet de cette fête. Il est bien plutôt préférable de se demander ce qu’est l’amour, essence même de cette célébration….