PHILOTHÉRAPIE : Article n°50 : Terrorisme et sécurité : philosophons !
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°50 : Terrorisme et sécurité : philosophons !

Pour visionner, en préliminaire et en complément à la lecture de cet article, le reportage « Rentrée scolaire Nice 2016 – École & État d’Urgence » tourné par le collectif audiovisuel Bob Prentend To Be Blind Cliquez ici. A priori, tout le monde connait cette expérience : mettez une grenouille dans une casserole d’eau bouillante, elle s’en échappera … Lire la suite

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : IV. L’Un lui-même vers l’Intelligible puis vers l’âme : l’unité pure au-delà de l’être et la négation de l’Un
PHILOPURE

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : IV. L’Un lui-même vers l’Intelligible puis vers l’âme : l’unité pure au-delà de l’être et la négation de l’Un

Si depuis l’esprit il y a un point de rupture net, s’il n’y a plus de passage possible pour la pensée à un certain niveau de purification de l’âme, ou, à l’inverse, s’il y a une discontinuité temporelle dans la progression de l’Un vers le néant, ce qui nous intéresse à présent c’est l’interrogation sur … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art

Dans le cadre de sa fondation d’un socle logique aux sciences de la culture, Cassirer élabore une structure pour ensuite en observer l’évolution. La logique du phénomène artistique montre comment le sens s’articule, comment il évolue : sa morphologie. Il s’agit d’un « monde des formes » qui, dans ce processus doit conjuguer l’historicité, c’est-à-dire l’unité et la … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain

Dans sa Logique des sciences de la culture, Ernst Cassirer élabore et présente une phénoménologie de la connaissance. Attention à ne pas penser qu’il s’agisse d’une phénoménologie de l’intentionnalité comme celle de Hegel ou Husserl. Il pose aussi la question de l’animal symbolique, corrélée à la question cruciale du langage qui occupe le premier tome … Lire la suite

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : Introduction, contextualisation et inspiration platonicienne.
PHILOPURE

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : Introduction, contextualisation et inspiration platonicienne.

Les concepts d’un et de multiple sont les plus fondamentaux et les plus universels. Ils posent donc des questions philosophiques fondamentales. On pourrait d’ailleurs les penser contradictoires, penser l’un comme le contraire de l’autre. Mais Plotin fait un jeu de mot à partir du nom du dieu grec Apollon, comme le non-multiple. Ceci pour dire … Lire la suite

La perception donne-t-elle accès aux choses ?
PHILOPURE

La perception donne-t-elle accès aux choses ?

Sommaire : Introduction I. La réalité métaphysique dualiste du modèle et de la copie I. 1. Prudence méthodologique I. 2. Difficultés et apports des réalités platonicienne et plotinienne I. 3. L’amour augustinien comme accès direct à la réalité divine II. Formes de la réalité et réalité des formes II. 1. Réalité de l’affirmation du réel II. … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : La violence est-elle nécessaire dans l’éducation ?

Dès que l’Homme nait, la violence le marque de son sceau, lui et sa venue. La mère enfante dans la souffrance, le cordon ombilical est sectionné et la première respiration brule les poumons du nouvel être. Nous retrouvons ici les deux caractéristiques ambivalentes de la violence avec une violence positive puisqu’elle accompagne la vie et … Lire la suite

PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°16 : « Sodomite, pédéraste, pédé, homO : l’oeil du cyclone ? »

Le 19 juillet dernier, deux adolescents de seize et dix-huit ans ayant eu des relations homosexuelles ont été pendus en Iran en place public sous le motif de viol ou de « crime d’homosexualité ». Le 13 juillet de cette même année, au Nigeria, deux hommes présumés homosexuels ont été condamné à mort par lapidation pour « sodomie » par … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : Commentaire, Max Horkheimer, « Introduction à la Théorie critique » (1937) « La métaphysique comme marché du rêve pour une société accomplie »… »

Pour une lecture préliminaire, vous trouverez le texte à la suite de son commentaire. La théorie critique de l’école de Francfort qu’Horkheimer à dirigé s’oppose à la théorie traditionnelle pratiquant la philosophie en se voulant détachée de toute utilité sociale directe. De fait l’objectif central de la théorie critique est une transformation profonde et totale … Lire la suite

PHILOTHERAPIE

PHILOTHERAPIE : Article n°07 : « L’art ou le musée des horreurs : est-il mourant, un cadavre malmené ou une sombre réincarnation ? »

Attention :Si les photographies que j’expose dans cet article vous choquent, sachez bien qu’elles ont été prises lors d’expositions tous publics. Je tiens à faire cette précision pour ne pas avoir à répondre à des commentaires virulents et outrés sur ces seules photographies, sans d’abord avoir lu l’analyse qui les accompagne. Depuis des dizaines d’années … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : Commentaire, Hegel « Esthétique », Tome I, partie III, A. « De l’idéal comme tel », pp 247-248 : Le processus de la fin de l’art.

Ce chapitre traite de l’idéal ou du beau artistique en trois points. Le premier est l’idéal comme tel, c’est-à-dire le beau lui-même avant de voir dans le second point de ce chapitre comment il se détermine comme œuvre d’art. Ce premier point se divise lui-même en deux autres. Le premier traite des conditions de l’idéal … Lire la suite