Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art

Dans le cadre de sa fondation d’un socle logique aux sciences de la culture, Cassirer élabore une structure pour ensuite en observer l’évolution. La logique du phénomène artistique montre comment le sens s’articule, comment il évolue : sa morphologie. Il s’agit d’un « monde des formes » qui, dans ce processus doit conjuguer l’historicité, c’est-à-dire l’unité et la … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : III. Phénoménologie de la perception et prégnance symbolique : l’élaboration d’une philosophie de la relation
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : III. Phénoménologie de la perception et prégnance symbolique : l’élaboration d’une philosophie de la relation

Logique du phénomène artistique, dynamisme et cohérence des formes. Dans cette démarche cassirérienne de compréhension de l’homme à travers la culture en tant qu’elle le définit et qu’il la structure objectivement et phénoménalement les fondements de sa pensée sont à présent posés. Néanmoins doit-il s’agir de leur trouver un régime d’objectivité en ce troisième volet … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : La propriété privée du corps a-t-elle un sens éthique ? Les limites de la morale dans la vie privée.

Avant propos : Ce travail universitaire est particulier, par rapport à ceux publiés jusqu’ici d’une part parce qu’il est issu d’une composition d’examen en quatre heures. C’est la première fois qu’il m’est possible de faire cela car j’ai été convenablement informé de la date et du lieu de la consultation des copies. D’autre par cette … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : « Matière et substance peuvent-ils ne faire qu’un ? »

Quand nous portons notre regard sur le monde, nous voyons une grande multiplicité d’êtres, plus ou moins claires ou sombres, audibles ou silencieux, solides ou inconsistants etc. Sans le langage nous n’aurions affaire qu’à un flot de données sensibles indéterminées, inqualifiables, inclassables c’est-à-dire innommables. C’est grâce au langage que ce que nous voyons n’est pas … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : La violence est-elle nécessaire dans l’éducation ?

Dès que l’Homme nait, la violence le marque de son sceau, lui et sa venue. La mère enfante dans la souffrance, le cordon ombilical est sectionné et la première respiration brule les poumons du nouvel être. Nous retrouvons ici les deux caractéristiques ambivalentes de la violence avec une violence positive puisqu’elle accompagne la vie et … Lire la suite

PHILOPURE

PHILOPURE : Virtualisation : De la pensée antique grecque aux nouvelles technologies

Dans le cadre de la troisième année de licence, une option consistant en un travail personnel m’a été proposée. L’ayant choisi j’eus à choisir un sujet de réflexion faisant l’objet d’un travail d’une dizaine de pages. J’ai de fait choisi la virtualisation dans un premier temps, thème qui m’intéressait d’approfondir sous le jour qui va … Lire la suite

PHILOTHERAPIE

Philothérapie : Article n°5 : Platon et l’amour : la recette du Bonheur !

Dans une période telle que la Saint Valentin il pourrait être question de revenir sur cette tradition en l’analysant et/ou la critiquant mais ce ne serait que participer d’un débat futile entre célibataires et couples au sujet de cette fête. Il est bien plutôt préférable de se demander ce qu’est l’amour, essence même de cette célébration. … Lire la suite

PHILOPURE

Philopure… Commentaire : M.Foucault et les bio-pouvoirs

La volonté de savoir est le premier volume de l’Histoire de la sexualité (1976) dans lequel M. Foucault s’intéresse à la sexualité en s’attachant davantage aux discours qu’aux pratiques. C’est ce qui explique son refus de la réduction de la sexualité à une vision répressive de la société bourgeoise. Principalement par le discours médical, il … Lire la suite