Le contractualisme de Rousseau ou la préférence démocratique
PHILOPURE

Le contractualisme de Rousseau ou la préférence démocratique

Dans cette suite d’articles consacrés au contractualisme, il s’agit de poursuivre l’étude des alternatives à Hobbes, celle en l’occurrence au droit du représentant à dicter des lois sans que personne ne puisse les contester. Il y a par là deux alternatives logiques ; la première consiste à éviter que le souverain ne puisse édicter n’importe quelle … Lire la suite