PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°52 : Peut-on agir face aux migrants ? Deuxième partie : Une morale à dimension culturelle : réification entre l’État et la culture.

Cette action a-t-elle une moralité culturelle ? L’Homme tend à simplifier, à délimiter, à circonscrire du sens, des territoires, des populations : il définit. Son mode de saisie des choses implique donc d’en figer le sens et les limites, déjà par la vue de formes sensibles qu’il parvient à distinguer, aussi par le langage qui les fixe … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°51 : Peut-on agir face aux migrants ? Première Partie : Détermination de l’agir en vue de l’acte éthique.
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°51 : Peut-on agir face aux migrants ? Première Partie : Détermination de l’agir en vue de l’acte éthique.

Que l’on soit ou non en mesure de l’admettre, ou même de bien le comprendre, le monde a opéré un changement structurel fondamental auquel le terme de « mondialisation » a fait et fait toujours office de désignation, à défaut d’ailleurs d’une réelle définition. Ce qui a changé ce sont les modalités et les fonctions structurelles de … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°48 : Assiste-t-on au retour de la race ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°48 : Assiste-t-on au retour de la race ?

Si les polémiques fleurissent régulièrement, le retour de la race comme paradigme, c’est-à-dire comme mode de compréhension de l’Homme semble refaire surface, notamment – et pour ne citer qu’elle -, avec la récente affaire « Morano ». Pour autant plusieurs questions se posent, déjà celle de savoir si parler de race revient seulement à parler de racisme. C’est … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art

Dans le cadre de sa fondation d’un socle logique aux sciences de la culture, Cassirer élabore une structure pour ensuite en observer l’évolution. La logique du phénomène artistique montre comment le sens s’articule, comment il évolue : sa morphologie. Il s’agit d’un « monde des formes » qui, dans ce processus doit conjuguer l’historicité, c’est-à-dire l’unité et la … Lire la suite

Philothérapie : Article n°46 : Serge Lutens : Artiste parfumeur ou représentant d’un art contemporain fertile
PHILOTHERAPIE

Philothérapie : Article n°46 : Serge Lutens : Artiste parfumeur ou représentant d’un art contemporain fertile

L’art, où est l’art qui peut le dire ? Face au déclin culturel patent et diagnostiqué que faire en art et que dire de l’art ? Récemment l’art s’est illustré dans la ponte d’oeufs remplis de peinture et expulsés sur une toile par le vagin. L’« artiste » Milo Moiré nomme cette « œuvre » « La naissance d’une peinture ». Mais ces … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : III. Phénoménologie de la perception et prégnance symbolique : l’élaboration d’une philosophie de la relation
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : III. Phénoménologie de la perception et prégnance symbolique : l’élaboration d’une philosophie de la relation

Logique du phénomène artistique, dynamisme et cohérence des formes. Dans cette démarche cassirérienne de compréhension de l’homme à travers la culture en tant qu’elle le définit et qu’il la structure objectivement et phénoménalement les fondements de sa pensée sont à présent posés. Néanmoins doit-il s’agir de leur trouver un régime d’objectivité en ce troisième volet … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : II. Maturation de la pensée de Cassirer et exposé des bases logiques de la démarche de compréhension de l’homme et de la culture
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : II. Maturation de la pensée de Cassirer et exposé des bases logiques de la démarche de compréhension de l’homme et de la culture

Parmi les néo-kantiens, Cassirer se distingue par son esprit de synthèse. Il faut d’ailleurs souligner l’importance de son détachement, de sa prise de distance avec le néo-kantisme, raison pour laquelle il ne peut ainsi être catalogué. Il prend aussi ses distances avec le physicalisme et le positivisme en particulier avec le Cercle de Vienne. Ces … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : Mise en place des fondements d’une nouvelle dynamique relationnelle entre le monde et l’esprit humain

Dans sa Logique des sciences de la culture, Ernst Cassirer élabore et présente une phénoménologie de la connaissance. Attention à ne pas penser qu’il s’agisse d’une phénoménologie de l’intentionnalité comme celle de Hegel ou Husserl. Il pose aussi la question de l’animal symbolique, corrélée à la question cruciale du langage qui occupe le premier tome … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°42 : Quelle différence entre conspiration, secte et religion ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°42 : Quelle différence entre conspiration, secte et religion ?

L’homme est un animal culturel, ce qu’affirme et soutient E. Cassirer quant à la nature humaine. L’homme cherche à comprendre les signes qui l’entourent pour en dégager du sens. Et non seulement il y a des signes partout mais encore en plus l’homme est capable de créer du sens nouveau, qui ne se trouvait pas … Lire la suite

Le langage est-il une entrave à la connaissance ?
PHILOPURE

Le langage est-il une entrave à la connaissance ?

En nous et autour de nous nous percevons une immensité de choses, des états de consciences aux sensations en passant par des représentations symboliques. Que serait tout ceci c’est-à-dire les idées, l’imagination, le plaisir, le dégout, la joie, la tristesse, le touché ou encore la vue sans les mots qui les fixent à notre entendement … Lire la suite