Derniers Articles
PHILOTHÉRAPIE : Article n°50 : Terrorisme et sécurité : philosophons !
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°50 : Terrorisme et sécurité : philosophons !

Pour visionner, en préliminaire et en complément à la lecture de cet article, le reportage « Rentrée scolaire Nice 2016 – École & État d’Urgence » tourné par le collectif audiovisuel Bob Prentend To Be Blind Cliquez ici. A priori, tout le monde connait cette expérience : mettez une grenouille dans une casserole d’eau bouillante, elle s’en échappera … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°49 : #NuitDebout : sous quelle lumière ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°49 : #NuitDebout : sous quelle lumière ?

#NuitDebout un nouveau phénomène… de mode ? Dans le contexte politique, social, économique voire encore médiatique qui est le nôtre, de nombreux phénomènes émergent, comme les signes si ce ne sont les symptômes résurgents d’un trouble profond, mainte fois désigné, nommé et analysé. Parmi ces phénomènes, Nuit Debout a résonné sous un prisme médiatique obscur et … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°48 : Assiste-t-on au retour de la race ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°48 : Assiste-t-on au retour de la race ?

Si les polémiques fleurissent régulièrement, le retour de la race comme paradigme, c’est-à-dire comme mode de compréhension de l’Homme semble refaire surface, notamment – et pour ne citer qu’elle -, avec la récente affaire « Morano ». Pour autant plusieurs questions se posent, déjà celle de savoir si parler de race revient seulement à parler de racisme. C’est … Lire la suite

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : IV. L’Un lui-même vers l’Intelligible puis vers l’âme : l’unité pure au-delà de l’être et la négation de l’Un
PHILOPURE

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : IV. L’Un lui-même vers l’Intelligible puis vers l’âme : l’unité pure au-delà de l’être et la négation de l’Un

Si depuis l’esprit il y a un point de rupture net, s’il n’y a plus de passage possible pour la pensée à un certain niveau de purification de l’âme, ou, à l’inverse, s’il y a une discontinuité temporelle dans la progression de l’Un vers le néant, ce qui nous intéresse à présent c’est l’interrogation sur … Lire la suite

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : III. La conversion plotinienne par la purification et l’unification. L’unité première comme centre métaphysique.
PHILOPURE

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : III. La conversion plotinienne par la purification et l’unification. L’unité première comme centre métaphysique.

C’est au traité 38 que Plotin fait référence à la connaissance, ou au contact du bien, en ce qu’il y a de plus grand, de plus élevé. S’il fait usage d’analogie, les négations mènent aussi à cette connaissance. Il s’agit de l’acte d’enlever, il s’agit donc d’un sens actif et pas simplement de dire « non ». Les … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : IV. La liberté et le mouvement à l’oeuvre dans l’art

Dans le cadre de sa fondation d’un socle logique aux sciences de la culture, Cassirer élabore une structure pour ensuite en observer l’évolution. La logique du phénomène artistique montre comment le sens s’articule, comment il évolue : sa morphologie. Il s’agit d’un « monde des formes » qui, dans ce processus doit conjuguer l’historicité, c’est-à-dire l’unité et la … Lire la suite

Qu’est-ce que faire l’épreuve du temps ? Première partie : La temporalité a-t-elle une réalité ? Faut-il la situer dans la conscience ou dans la nature ?
Le Bac Philosophie : Programme des notions

Qu’est-ce que faire l’épreuve du temps ? Première partie : La temporalité a-t-elle une réalité ? Faut-il la situer dans la conscience ou dans la nature ?

Sommaire A. Kant : « Le temps comme condition a priori de la sensibilité », La critique de la raison pure. B. Comment mesurer le temps à partir du moment où il est intérieur à la conscience ? Introduction : Impliquant le commencement et la fin, souvent la mort le temps est une condition de l’existence. Exister revient à avoir … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°47 : Marine Le Pen est-elle une menace pour la France ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°47 : Marine Le Pen est-elle une menace pour la France ?

Si Marine Le Pen était élue aux prochaines élections présidentielles, que se passerait-il ? C’est l’une des questions majeures, centrales et l’une des plus pertinentes à poser à l’heure actuelle. Parce que les autres partis politiques arrivent à bout de souffle, que ce soit idéologiquement ou structurellement : ils sont en train de s’effondrer d’eux-même et sur leurs … Lire la suite

Philothérapie : Article n°46 : Serge Lutens : Artiste parfumeur ou représentant d’un art contemporain fertile
PHILOTHERAPIE

Philothérapie : Article n°46 : Serge Lutens : Artiste parfumeur ou représentant d’un art contemporain fertile

L’art, où est l’art qui peut le dire ? Face au déclin culturel patent et diagnostiqué que faire en art et que dire de l’art ? Récemment l’art s’est illustré dans la ponte d’oeufs remplis de peinture et expulsés sur une toile par le vagin. L’« artiste » Milo Moiré nomme cette « œuvre » « La naissance d’une peinture ». Mais ces … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : III. Phénoménologie de la perception et prégnance symbolique : l’élaboration d’une philosophie de la relation
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : III. Phénoménologie de la perception et prégnance symbolique : l’élaboration d’une philosophie de la relation

Logique du phénomène artistique, dynamisme et cohérence des formes. Dans cette démarche cassirérienne de compréhension de l’homme à travers la culture en tant qu’elle le définit et qu’il la structure objectivement et phénoménalement les fondements de sa pensée sont à présent posés. Néanmoins doit-il s’agir de leur trouver un régime d’objectivité en ce troisième volet … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°45 : Qui peut encore parler de démocratie ?
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°45 : Qui peut encore parler de démocratie ?

Qu’il s’agisse des journalistes, des écrivains, des essayistes, des artistes et mêmes des comiques en passant bien sûr par les philosophes, la pensée est perpétuellement enserrée dans un carcan idéologique et politique. Ne pas être de gauche revient à être de droite, et donc être de droite c’est ne pas être bien loin de l’extrême … Lire la suite

PHILOTHÉRAPIE : Article n°44 : Insurrections lycéennes ou comment joindre l’utile à l’imbécile
PHILOTHERAPIE

PHILOTHÉRAPIE : Article n°44 : Insurrections lycéennes ou comment joindre l’utile à l’imbécile

« Qu’est-ce que l’autorité ? Rien ne le montre davantage que le retour à la mode de la question de l’autorité. Parmi toutes ces choses que nos yeux étonnés – et déjà dépassés – voient disparaître, l’autorité occupe en effet la meilleure place. Le diagnostic est trop connu pour qu’on s’y arrête : nous vivrions, dit-on, son crépuscule, … Lire la suite

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : II. Exposé des trois principes et critique de leur interprétation hypostatique
PHILOPURE

L’un et le multiple chez Plotin et Proclus : II. Exposé des trois principes et critique de leur interprétation hypostatique

Dans la suite consacrée à l’un et au multiple chez Plotin et Proclus, il va être question dans ce second article de suivre l’ordre de la procession de l’un vers le noûs, c’est-à-dire vers l’Intellect puis l’âme. Il faut donc examiner ce qui conduit Plotin à poser un premier principe dont le caractère serait d’être … Lire la suite

Cassirer et les sciences de la culture : II. Maturation de la pensée de Cassirer et exposé des bases logiques de la démarche de compréhension de l’homme et de la culture
PHILOPURE

Cassirer et les sciences de la culture : II. Maturation de la pensée de Cassirer et exposé des bases logiques de la démarche de compréhension de l’homme et de la culture

Parmi les néo-kantiens, Cassirer se distingue par son esprit de synthèse. Il faut d’ailleurs souligner l’importance de son détachement, de sa prise de distance avec le néo-kantisme, raison pour laquelle il ne peut ainsi être catalogué. Il prend aussi ses distances avec le physicalisme et le positivisme en particulier avec le Cercle de Vienne. Ces … Lire la suite